..



Éphéméride.

L'ex-rose de ma vie,
passé simple et pacifique,
pas si bleu, pas si tranquille,
l'océan de ton oubli.

Les feuillages des litiges
déshabille en expertise,
désespère jusqu'à l'ennui,
de mes jours, mes faits, mes rides.

encorine

..



Nocturne.

Les nuits m'éreintent
les noirs m'épuisent
aux heures défuntes
grises et soumises.

Les nuits absentes
des heures éprises
aux longues attentes
d'aurores conquises.

encorine

..



La lascive.

Décoller de désir
et se brûler les ailes
des mouches adjectives
vers un septième ciel.

S'unir pour la peine
en une joie placée belle
placebo éphémère
en volées éternelles.

D'échanges partenaires
s'accomplir à l'envi
enchantés par les airs
des plaisirs de la vie.

encorine

..



Mes nuits en contre-jour
épuisent et me séparent
en allers et retours
jusqu'au prochain départ.

Mes jours en contrechamp
ne mènent jamais nulle part
d'attentes en mésententes
est-il un jour trop tard ?

encorine

..



Encore à tous les temps
accord indicatif
envers évidemment
contre un définitif

Encore à l'imparfait
conjugue à l'excessif
qu'on juge sur l'effet
condamne au subjectif

Encore je vous ferais
aux temps conditionnels
autant que je pourrais
rester à l'essentiel.

encorine

..



De l'imparfait des interdits
décomposés et oubliés
l'indicatif de mes envies
participées et conjuguées.

Si le futur plus que parfait
pour une idylle presqu'annoncée
l'infinitif conditionnait
en des accords tant désirés.

encorine

..



Quand la mer se retire
les envies insolentes
d'équinoxes en désirs
de marées indécentes.

Quand la mer se déchire
de spasmes sous-jacents
équivoques à plaisir
en soupirs indolents.

La mer en devenir
d'extases éclatantes
ne peut plus retenir
explose et se répand.

encorine

..



Sur des mesures à souligner,
deux lignes d'épure dimensionnées

Taille-douce ou dure, humeur poivrée,
salée, cyanure à buriner

Si elle démesure, impressionnée,
noire en gravure et maniérée.

encorine

..



De la Chine aux Cyclades,
du bleu à l'anthracite,
ancrer la Désirade
et bâtir en Espagne.

Des chimères tropicales
aux méduses alambiques,
battre la chamade,
griser la vague à l'âme.


encorine

..



En quelques vapeurs d'oxygène
copiées collées papier carbone
sur mes humeurs de méthylène
en placébo, ma méthadone

Méthode antianxiogène
de ce bleu que l'on me donne
en perfusion dans les veines
mon héroïne, mon laudanum.

encorine

 

..



La mer pastel
un ciel d'éther

La terre passe-t-elle
d'ocres en sienne
de siennes en sable
puis en gris perle

D'arpents en acres
teintes d'aquarelle

Nuances d'albâtre
légères comme l'air

Reflets de nacre

bulles d'atmosphère.

encorine

..



Sur mon carnet de larmes
de fond, se défont
se déforment, se désarment,
d'intenses émotions

Les mots s'entrelacent,
entrepris, entraînés,
les sentiments s'enlacent,
soumis et enchaînés

Passer du rire aux larmes,
virer, tourner en rond,
et revenir au calme,
finir l'introduction

Viendra le développement,
autre conjugaison,
autre temps, autrement,
avant la conclusion.


encorine

..



Rêve perdu d'une nuit blanche
les possibles sont égarés
au petit bonheur la chance
loin devant il est allé

Faisant fi des faux-semblants
fidèle à sa vérité
seul et libre au demeurant
en rêve saura se garder

Encore et toujours vivant
il sera mieux éveillé
tant qu'il ira loin devant
mais pris des réalités.


encorine