Retour


..



Quand la mer se retire
les envies insolentes
d'équinoxes en désirs
de marées indécentes.

Quand la mer se déchire
de spasmes sous-jacents
équivoques à plaisir
en soupirs indolents.

La mer en devenir
d'extases éclatantes
ne peut plus retenir
explose et se répand.

encorine
- 0 commentaire


Ajouter un commentaire


Votre commentaire sera validé après vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site

Prénom ou Pseudo (*)
Email (*) 
Site web : http:// 
Message  (*) 
Adresse IP : 54.227.104.40
(*) champs obligatoires